Sur les traces de la mission Dakar-Djibouti de 1931-1932

Syl Pâris Kouton a reçu dans son atelier en février 2011 la visite de Marie Gautheron enseignante en art à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon et de Marine Cerf-Cinq étudiante à l’école des Beaux-Arts de Tours. Les deux universitaires mènent une recherche sur la « Mission Dakar-Djibouti » une mission qui, sous la conduite de Marcel Griaule et Michel Leiris dans le contexte colonial de 1931-1932, a collecté sur son parcours un grand nombre d’objets déposés aujourd’hui au musée du Quai Branly à Paris.  « Il s’agit pour nous de revisiter cette collecte dans une perspective critique, en interrogeant ses modalités sur ses lieux-mêmes et de remettre en circulation ces objets, en les soumettant au regard d’usagers, mais aussi de personnalités intellectuelles et artistiques des sociétés où ils ont été prélevés; bref, de construire de nouveaux savoirs sur ces objets. »

2 commentaires

  1. GAGLOZOUN Donatien

    Bonjour Paris
    j’ai eu du plaisir à visiter ton site et aussi les différents manifestations que tu as eu pour
    l’emergence de notre ville qu’est PORTO-NOVO
    Merci

  2. Pâris, je n’ai jamais cessé de te montrer mon soutien dans le travail exclusif que tu fais…une fois encore j’exprime ma fierté par rapport à ton talent, en tant que compatriote mais aussi en tant qu’ami. Je regrette de n’avoir pas été courant de ton séjour dans Cergy-Pontoise où je réside mais je pense que les prochaines fois on se tiendra au courant. Fonce, fonce, car c’est toi le meilleur!!!

Laisser un message

*